Catégorie : films

Films à dévorer

  • « SPLIT » de Night Shyamalan : Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres.
  • « Vol au dessus d’un nid de coucou » de Milos Forman : Rebellion dans un hôpital psychiatrique à l’instigation d’un malade qui se révolte contre la dureté d’une infirmière.
  • « Take Shelter » de Jeff Nichols : Curtis mène une vie paisible avec sa femme et sa fille quand il devient sujet à de violents cauchemars. La menace d’une tornade l’obsède.
  • « Alabama Monroe » de Félix van Groeningen : Didier et Élise vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l’Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle…
  • « Mommy » de Xavier Dolan : Une veuve mono-parentale hérite de la garde de son fils, un adolescent TDAH impulsif et violent. Au coeur de leurs emportements et difficultés, ils tentent de joindre les deux bouts, notamment grâce à l’aide inattendue de l’énigmatique voisine d’en face, Kyla.
  • « Juste la fin du monde » de Xavier Dolan : Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine.
  • « We need to talk about Kevin » de Lynne Ramsay : Eva a tout quitté pour avoir un enfant et a mis sa vie professionnelle entre parenthèses pour élever son fils. Rapidement, la communication entre Eva et son fils Kevin est très compliquée. Peu avant ses 16 ans, Kevin commet un acte terrible. Eva se lance alors dans une longue introspection, afin de comprendre ce qui a pu se passer.
  • « Fais de beaux rêves » de Marco Bellocchio : Turin, 1969.
    Massimo, un jeune garçon de neuf ans, perd sa mère dans des circonstances mystérieuses. Quelques jours après, son père le conduit auprès d’un prêtre qui lui explique qu’elle est désormais au Paradis. Massimo refuse d’accepter cette disparition brutale.
    Année 1990.
    Massimo est devenu un journaliste accompli, mais son passé le hante. Alors qu’il doit vendre l’appartement de ses parents, les blessures de son enfance tournent à l’obsession…
  • « Moonlight » de Barry Jenkins : Après avoir grandi dans un quartier difficile de Miami, Chiron, un jeune homme tente de trouver sa place dans le monde. Moonlight évoque son parcours, de l’enfance à l’âge adulte et l’homosexualité.
  • « Le secret de Brokeback Montain » de Ang Lee : Eté 1963, Wyoming.
    Deux jeunes cow-boys, Jack et Ennis, sont engagés pour garder ensemble un troupeau de moutons à Brokeback Mountain.
    Isolés au milieu d’une nature sauvage, leur complicité se transforme lentement en une attirance aussi irrésistible qu’inattendue.
  • « The Shining » de Stanley Kubrick : Jack Torrance, gardien d’un hôtel fermé l’hiver, sa femme et son fils Danny s’apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le « Shining », est effrayé à l’idée d’habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles évènements passés…
  • « The Machinist » de Brad Anderson : Trevor Reznik est ouvrier dans une usine. Un métier répétitif, fatiguant, usant, au milieu d’un bruit assourdissant, où la moindre inattention peut avoir des conséquences dramatiques. Une attention que Trevor a du mal à maintenir, car il est très fatigué. En fait, Trevor n’a pas dormi depuis un an.
  • « Gueule d’ange » de Vanessa Filho : Une jeune femme vit seule avec sa fille de huit ans. Une nuit, après une rencontre en boîte de nuit, la mère décide de partir, laissant son enfant livrée à elle-même.
  • « Mère » de Darren Aronofsky : Une femme habite avec son mari plus âgé qu’elle dans une maison loin de tout. Pendant que monsieur cherche de l’inspiration pour écrire, madame redécore la demeure. Un soir, un médecin sonne à la porte. Il est admirateur de l’écrivain et demande l’hospitalité pour la nuit. Le lendemain matin, son épouse retentit, troublant la quiétude de ses occupants. La maîtresse du logis sent que quelque chose ne tourne pas rond, hallucinant allègrement. Plus les invités s’incrustent et plus la situation s’envenime. Jusqu’au moment où les hôtes reçoivent de nouvelles visites insoupçonnées…
  • « Plonger » de Mélanie Laurent : C’est l’histoire d‘un amour total entre César et Paz.
    Paz, photographe espagnole, nourrit une soif de rencontres, d’expériences et de voyages, alors que César, ex-grand reporter de guerre, souhaite à l’inverse s’extraire du tumulte du monde.
    Paz est enceinte, cette perspective l’angoisse, l’étouffe. Elle semble s’éloigner chaque jour un peu plus de César, comme obsédée par quelque chose qui lui échappe…
  • « A la folie pas du tout » de Laetitia Colombani : Audrey Tautou joue le personnage d’Angélique, jeune fille de 20 ans étudiant les beaux-arts, qui vit un amour passionné avec Loïc. Le problème c’est que cette relation est le fruit de son imagination, elle est la seule à vivre cette relation, sans en avoir conscience.
  • « Trouble jeu » de John Polson : Le docteur David Callaway, récemment veuf, essaie désespérément de renouer le contact avec sa fille de neuf ans, Emily, après la mort tragique de sa femme.
    Après plusieurs mois de traitement psychiatrique avec le docteur Katherine Carson, une des anciennes étudiantes de David, Emily semble réussir à vivre avec le traumatisme, et semble prête à redémarrer une nouvelle vie…

 

Les métiers autour de la Psychologie… à ne pas confondre !

La Psychologie n’est pas réservée aux « fous » ! Des problèmes de communication au sein de votre couple, la …

Questions-réponses

Vous vous posez des questions quant à votre couple, la communication avec vos proches est interrompue, voir difficile, vous …

Films à dévorer

« SPLIT » de Night Shyamalan : Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents …